Chambre d'agriculture

Le 28 mars dernier, à l’initiative de l’industriel ENGIE, étaient conviés à une réunion d’information à la Chambre d’agriculture les éventuels participants au projet. Objectif : démontrer aux agriculteurs que l’unité serait économiquement viable. Mais cela était sans compter sur la vigilance de votre collectif, dont les membres étaient également présents pour rappeler la désapprobation des riverains des communes à ce projet. Force est de constater que les agriculteurs ne se sont pas bousculés au portillon.