Cette loi-cadre, édictée le 30 décembre 1996 vise à rationaliser l’utilisation de l’énergie et à définir une politique publique intégrant l’air en matière de développement urbain. Le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé est reconnu à chacun. Elle est codifiée dans le code de l’environnement.



Les


Impacts



Stacks Image 16
Des nuisances à plus de deux Kms

Nuissances environnementales : L’effet de serre est un phénomène qui provoque le réchauffement de la planète en emprisonnant dans l’atmosphère la chaleur fournie par le soleil. Les radiations émises par la terre sont absorbées par les gaz à effet de serre, ce qui provoque un réchauffement global de l’atmosphère et une réémission de radiation vers la terre qui, à son tour, se réchauffe. L’impact des différents gaz sur ce phénomène dépend de leur concentration et de leur pouvoir absorbant, mais il est important de remarquer que les deux constituants principaux du biogaz, CH4 et CO2, sont des gaz à effet de serre très actifs. Il est estimé que le méthane est responsable à lui seul de 20 % de l’augmentation de température lors des 10 dernières années. En effet, un kilogramme de méthane (CH4) a un Potentiel de Réchauffement Global (PRG) 23 fois supérieur à un kilogramme de dioxyde de carbone.

Stacks Image 41

Nuissances visuelles : une usine de méthanisation c'est une grosse unité avec des cuves, des digesteurs, une torchère, des zones de stockage à ciel ouvert !!! (voir photos ci-contre).

Nuissances sonores : un important trafic de camion, aux moins dix par jour, des remorques et tracteurs venus des village aux alentours, le bruit de la torchère, le bruit des machines. Ici il n'est plus question d'emprunte carbone !!!

Nuissances olfactives : odeurs d'oeufs pourris dues à des émanations de sulfure d'hydrogène ou de gaz H2S. Le biogaz issu des déchets agricoles est celui qui contient le plus de H2S. Le traitement de l'air à l'intérieur de l'usine entrainera immanquablement des odeurs.

Nuissances toxiques : la présence de H2S,de CO2 et d'eau rend le biogaz très corrosif et contrairement à ce qu'on pourrait penser ce sont les déchets agricoles qui engendrent le plus de H2S (3000- 10000mg:m3 les ordures menagéres 100-900,les boues de STEP,1000-4000).

  • Les digesteurs et les réservoirs de stockage de biogaz doivent être équipés de dispositifs de sécurité (souvent des soupapes de sécurité) qui empêchent d’avoir une dépression ou une surpression trop importante.
Stacks Image 72
  • Les gaz dégagés par les soupapes doivent être déportés au-dessus des installations par une cheminée, dont l’orifice doit être situé à plus de 3 m au-dessus du dernier niveau accessible. Les dispositifs de sécurité en cas de dépression ou de surpression doivent être protégés du gel (par ex. ajout d’antigel, chauffage de la soupape...).
  • Donc des MATIERES NEFASTES répandues par la torchère dans l’air que nous respirons.

    Souces : Association de défense du Pays de Nied ; Débats INERIS ; CNIID ; Chavanoz Echanges et Information
    Vie près d'un méthaniseur

    Réseaux Sociaux

    Suivez-nous !

       
    Qui sommes-nous ?

    Un collectif de riverains opposés à l'implantation d'une unité de métthanisation en zone urbanisée.

    Mentions Légales / Statuts
    Newsletter

    Pensez à vous inscrire à la newsletter afin de rester informé.