Il n'y aura pas d'odeurs

Les porteurs du projet arguent sans vergogne que l’unité sera sans odeurs comme la station d’épuration située sur la commune de Fléac.

Des mots, que des maux et de convictions sans fondement.

Cependant, votre collectif à des certitudes : cela sentira toujours. Un exemple factuel celui de l’usine Hagetmau qui traite notamment les effluents d’élevage et sous-produit de l’industrie agroalimentaire. Lors de l’installation de l’usine, il avait été affirmé que grâce à un
procédé innovant il n’y aurait pas d’odeurs, et si l’on s’en tient au rapport de l’enquête publique du 9 septembre 2012, qu'il n’y aurait pas de nuisance à subir. Résultat : depuis plusieurs mois, les riverains subissent des effluves insupportables. Face au collectif le responsable du site Pierre Dispan de Floran répond qu’il s’agit là de petits soucis…

C’est pourquoi il ne pas être dupe face à la stratégie mise en place par ENGIE et le Grand Angoulême : payer pour des enquêtes soi-disant impartiales afin de s’acheter une bonne conscience !