"J'accuse"

Il semblerait qu’un certain haut magistrat se serait permis de « mettre la pression » à ceux qui auraient osé apposer en vitrine l’affiche du collectif. Le Collectif dénonce fermement ces agissements qui démontrent une volonté de cacher la réalité du projet aux habitants des communes !