Des affaires qui sentent le gaz

Le Canard enchaîné relate dans son édition de ce jour de bien drôle de pratiques : dans le Grand-Est, première région de France en nombre d'usines de biogaz, l'étude de faisabilité pour l'installation d'une unité sur la commune de Bourgogne-Fresnes aurait été cofinancée par la région et le porteur de projet. Unité créée juste à côté du principal fournisseur d'intrants (des betteraves), dont l'épouse du président du betteravier siège au conseil municipal de Bourgogne-Fresnes. Alors les 300 camions par jour et les odeurs pèsent pas lourd face au business.

Et au Grand Angoulême, l'étude de faisabilité n'a-t-elle pas été cofinancée ?