Tous ensemble pour dire non !

Plus de 80 personnes se sont réunies le mardi 11 décembre 2018 pour faire entendre leur mécontentement devant les marche du conseil communautaire du Grand Angoulême.

Grâce à cette présence, après avoir dans un premier temps refusé de donner la parole au collectif citoyen, le président du conseil communautaire s'est entretenu avec le président, vice-président et un membre de l'association pendant plus de 30 minutes : "
il faut reprendre la concertation à l'échelle du territoire" à lancé Jean-François DAURE à l'issue de cette entrevue. "Peut-être doit-on réfléchir à un dossier plus large en termes de périmètre".

L'agglo ne prendra pas de position définitive avant le 20 décembre.